(Accueil) (MZ) (MOTO-GUZZI) (SZR) (Miniatures) (Me joindre)


 

 

Georges Monneret habitait la maison voisine de celle de ma mère lorsqu'elle était enfant. Elle à baigné dans les pétarades et elle n'en savait rien, mais ce truc c'est pire que le Prion de l'ESB, ça passe dans les gènes en sautant une génération !

La moto m'a toujours fasciné. A 6 ans, je ne voulais plus mettre un pied devant l'autre dés qu'un motard s'approchait de sa Bsa A50, Norton Dominator ou Bm série 2 qui constituait alors le paysage motocycliste. Je ne voulais pour rien au monde louper le cérémonial du démarrage au kick...
A 12 ans, je reconnaissais au bruit toutes les motos qui sillonnaient le petit bourg du Pas-de-Calais que j'habitai.

Après le passage obligé de la mob, j'accédais enfin à la 125 en 1976 malgré la désapprobation parentale générale...

Une première moto, c'est un moment fort, et aujourd'hui encore j'éprouve un sacré pincement au cœur empreint de nostalgie lorsque je tombe sur la vision d'une 125 MZ TS.

D'accord, ce n'est pas un joyau du design industriel, mais il faut dire que j'ai parcouru en 125 puis en 250, 60.000 Km de balades et rassemblements motocyclistes sur les routes d'Europe à leurs guidons.

Je fus un inconditionnel acharné de ces machines économiques, simples, robustes associées à de sacrées qualités routières pour des petites cylindrées.

Visitez ma page MZ pour en savoir plus.

 

Depuis, la passion de la moto ne m'a jamais lâchée, j'ai toujours eu au moins une moto, même si je confesse 2 japonaiseries pour goûter au tout-terrain (250 xls et 600 Ténéré), par la suite ayant enfin les moyens, j'ai pu démystifier le rêve américain.

 Rêveur, je le suis assurément et aimant la moto sous toutes ses formes, j'ai conservé mon âme d'enfant en constituant une petite collection de miniatures anciennes.

 

Ce qui me fait le plus vibrer, ce sont les motos classiques au caractère fort, voire même mauvais caractère...
Nan! je déconne.

Alors sur quoi rouler aujourd'hui ?

J'ai mis une vieille photo du temps où j'avais encore des cheveux !

Les Japonaises ? efficaces, mais l'on ne sent pas grand chose; à leur guidon je meurs d'ennui: Le sex-appeal de ces machines est comparable à celui ressenti par la ménagère de plus de 50 ans lors de l'utilisation de son robot-mixeur...

Les BM ? elles sont trop austères, trop germanique, quand je serais vraiment très vieux peut être…

Les Triumph ? belle renaissance, mais avouez qu'elles ont de plus en plus les yeux bridés …

Les Harley ? j'ai essayé, mais ça frotte et faut tout changer pour que ça avance…

Les Ducat ? excitant, fascinant, mais trop coûteuses à l'entretien…

Les Voxan ? J'ai fait un galop d'essai, bel objet mais le moteur n'envoie la purée qu'à partir de 6000 trs et c'est pas fait pour les motards, il faut démonter le cadre pour changer les bougies ou régler les soupapes…

 

Heureusement, il reste une possibilité, une mécanique italienne, aussi précise que capricieuse, un généreux bicylindre en V qui a traversé intact le temps pour offrir des vibrations qui remontent l'échine jusqu'au tréfonds, qui remplit la poitrine à chaque coup de gaz dans un vrombissement rauque pour le plus grand bonheur de l'énergumène qui chevauche ce mustang, somme toute vivant, le projetant de virages en virages dans un ballet raffiné à l'harmonie parfaite, révélatrice d'une complicité fusionnelle amenant ce sympathique équipage dans un état second, état atteignable à loisirs, tandis qu'il faut souvent une vie entière à un lama tibétain pour l'approcher, le Nirvana…

Bon, admettons que je m'emporte un peu, mais, quand même, un moteur qui pousse, accessible, à refroidissement à air, culbuté pour privilégier les mi-régimes, un cadre qui tient le pavé, des freins qui freinent, c'est la moto à l'état brut. La plus ancienne marque de moto européenne crée en 1921 (Bmw est une marque plus ancienne, mais ne fabrique des motos que depuis 1923), des motos intemporelles : Moto-Guzzi.

Explorez le monde fascinant de Moto-Guzzi, des machines de caractère (Qui a dit caractérielles ? :o)

 

Mais savoir sur quoi rouler n'est pas tout, il faut savoir aussi où !

allez voir l'appel de la Piste.

 

 

 


(Accueil) (MZ) (MOTO-GUZZI) (SZR) (Miniatures) (Me joindre)

Tous les Dimanches, de 11h à midi, La Miche, Stéphane, Laurent x2 et des fois, moi !

Présentent Kiqincouptetoupal, l'émission de radio sur la Moto

RADIO CAMPUS en Direct, par le Net, le site de l'émission, en cliquant sur l'icône:

Radio Campus Lille


depuis le 31 Octobre 2000

 

 

Le site peinture "déco" de ma compagne


Nicolas POIRET - Octobre 2000